Bienvenue sur Zianides Tlemcen
Recherche


Tlemcen
· Accueil
· Editorial
· Histoire
· Les monuments
· Plan
· Guide local
· Mairie Tlemcen
· Recherche
· Evènements
· Annuaire Web

· Contactez nous

Région de Tlemcen
· Maghnia
· Ghazaouet
· Sebdou
· Béni snous
· Nedroma
· Remchi
· Ouled mimoun
· Sabra
· Bensekrane
· El Aricha
· Msirda

Vie pratique
· Presse
· Communication
· Infos pratiques
· Monde associatif
· Annuaire des sites
·
· Charger photos

Culture
· Musique
· Artisanat
· Cinéma
· Portraits
· Livres
· Poésie

Produits du Terroir
· Apiculture
· L''huile d''olive
· Gastronomie

Météo

 
La KISSARIA
Tlemcen






Ce quartier a conservé la vocation commerciale qu'il eut depuis le Moyen Age, à l'époque où existait de très importantes relations commerciales entre les ports chrétiens de la Méditerranée et ceux de la côte Maghrébine. Elle s'étendait sur cinq hectares, constituant alors un vaste caravansérail, une véritable cité construite sous les Zianides, avec une enceinte crénelée, comportant 2 portes, traduisant tout l'esprit de tolérance des souverains musulmans à l'égard des 2.000 marchands et des artisans qui y résidaient.

Ces occupants avaient une liberté totale de culte, en ayant la possibilité d'avoir leurs prêtres, leurs couvents et leur églises, alors que la même tolérance n'existait pas pour les marchands arabes, en Europe. A cette tolérance religieuse, s'associait une tolérance administrative puisque seul leur consul était chargé d'administrer leurs affaires et de régler leurs différends. C'est là aussi que l'on a trouvé la tablette de marbre où figure la mesure de longueur type du commerce ou coudée royale promulguée par Abou Tachfme 1 et conservée actuellement au Musée de Tlemcen.

Elle fut occupée par les militaire français après la conquête de l'Algérie, puis détruite à la fin du 19eme siècle (emplacement actuel du marché couvert). Ce quartier est axé sur la rue Mrabet Mohamed, devenue rue piétonnière. Il y règne tout au long de la journée une activité commerciale intense avec prédominance d'un public féminin qui s'affaire dans les différents magasins de tissus, bijoux et, objets artisanaux. De la kissaria on peut se rendre à la place des Martyrs (chouhada) et à l'ancienne Médina avec les quartiers de Sidi El Yedoun, Djamaa Chorfa, El Qpran El Kébir, El Qpran Esseghir, derb sensla, où une population très dense, en majorité d'origine rurale, habite les vieilles demeures autrefois occupées par les familles Tlémcéniennes et qui sont dans un état pour la plupart fort délabré. Certaines de ces demeures ont abrité des Saints et des Savants de grande renommée.









Copyright © de Zianides Tlemcen Tous droits réservés.

Publié le: 2006-10-07 (1872 lectures)

[ Retour ]
Site Réalisé avec PHP-Nuke

Tous les logos et marques contenus dans ce site sont la propriété de leurs Auteurs. Les commentaires sont la propiété des personnes les ayant postés, tout le reste © 2007 par nous.
Vous pouvez syndiquer nos articles en utilisant le fichier RSS backend.php ou ultramode.txt
PHP-Nuke © Stefvar.
Page générée en: 0.37 Secondes