Bienvenue sur Zianides Tlemcen
Recherche


Tlemcen
· Accueil
· Editorial
· Histoire
· Les monuments
· Plan
· Guide local
· Mairie Tlemcen
· Recherche
· Evènements
· Annuaire Web

· Contactez nous

Région de Tlemcen
· Maghnia
· Ghazaouet
· Sebdou
· Béni snous
· Nedroma
· Remchi
· Ouled mimoun
· Sabra
· Bensekrane
· El Aricha
· Msirda

Vie pratique
· Presse
· Communication
· Infos pratiques
· Monde associatif
· Annuaire des sites
·
· Charger photos

Culture
· Musique
· Artisanat
· Cinéma
· Portraits
· Livres
· Poésie

Produits du Terroir
· Apiculture
· L''huile d''olive
· Gastronomie

Météo

 
Culture Culture tlemcénienne à Riadh El Feth
Transmis pardjeha le 06 janvier 2008 à 11:19:15 CET
Contribution de solange

SEMAINE CULTURELLE TLEMCÉNIENNE ET CONSTANTINOISE

Les Béni-Snous de Tlemcen, élément précurseur de Yennayer

Art culinaire, mode vestimentaire, histoire, vestiges archéologiques, littérature, musique, chant traditionnel, poésie, conférences, expositions de peinture, trésors du tourisme et bien d’autres activités animent les programmes de la semaine culturelle des wilayas de Tlemcen et Constantine qui se déroule en ce moment à Riadh El Feth.
Constantine a été à la hauteur sur le plan culinaire. Le jour de l’ouverture, les premiers visiteurs ont pu déguster une Djari Frik bien constantinoise suivie de plats de résistance typiques tel que Tadjine el choua et M’chlouech.
Ces premiers visiteurs ont eu droit ensuite un après-manger appelé à Constantine, Siriat smat et qui consiste en gâteaux et en boissons chaudes dont le thé à la fleur d’oranger. Parmi ces gâteaux constantinois, on citera, le Bladj, le Baklaoua, le Makrout fait maison.


La mode vestimentaire a ses adeptes à Tlemcen. Cela a été démontré à la cérémonie de mariage. Mme Torqui Fazia, la couturière, a réalisé de splendides tenues de ville et de cérémonie alliant le moderne et le traditionnel. Ella a habillé somptueusement avec des couleurs délicates des jeunes filles de Tlemcen, réputées pour le teint de jasmin et de rose. Mme Torqui Fazia a été assiste dans cette tâche de créations par les coiffeuses maquilleuses Nadéra, Nabila, Hakima et Salima.
C e florilège de styles et de couleurs sera repris à la soirée de clôture par les modélistes de Constantine qui programment un rituel de mariage dans la tradition et la modernité.
La pensée intellectuelle est d’actualité avec une conférence portant sur les recommandations de Ibn Badis à la jeunesse. Un conférencier de Tlemcen s’est donné pour sujet, l’amour qu’a porté Moufdi Zakaria à cette ville de Tlemcen.
Cependant, ce qui est remarquable dans cette semaine culturelle des deux wilayas, c’est la représentation de l’évocation de Yennayer faite par les Béni Snous. Seulement quelques jours nous séparent de la célébration du nouvel an berbère , qui coïncide avec le 12 janvier de chaque année et cette manifestation cultuelle est plein d’enseignements.
Les Béni-Snous sont une tribu berbère de Tlemcen. Ils se sont intégrés à la civilisation arabe. Ils n’ont pas cependant oublié leurs traditions ancestrales. Les Béni Snous de Tlemcen l’ont bien démontré en interprétant sur scène Yennayer, tous masqués, filles et garçons et lançant des cris de joie et d’allégresse.
Kamel Chériti.


 
Liens connexes
· Plus à propos de Culture
· Nouvelles transmises par djeha


L'article le plus lu à propos de Culture:
Hommage à Rachid BABA AHMED


Evaluer l'article
Moyenne des scores: 5
Votes: 1


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


Options

 Format imprimable Format imprimable


Site Réalisé avec PHP-Nuke

Tous les logos et marques contenus dans ce site sont la propriété de leurs Auteurs. Les commentaires sont la propiété des personnes les ayant postés, tout le reste © 2007 par nous.
Vous pouvez syndiquer nos articles en utilisant le fichier RSS backend.php ou ultramode.txt
PHP-Nuke © Stefvar.
Page générée en: 0.50 Secondes